Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

-64%
Le deal à ne pas rater :
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques Jamo S17F (gris ou bleu)
199 € 549 €
Voir le deal

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par ad'hoc Sam 29 Avr 2017 - 3:49

    Bien le bonjour à toutes et tous,

    A la fin du montage du Pilatus PC-6 par Sergio Fombec, notre bon Marco avait souhaité en savoir plus sur la marque RODEN.
    Je répare donc ce manque de réponse par la présentation du SPAD VII, monture de nombreux as alliés dont bien sûr Georges GUYNEMER.

    Ce fabricant ukrainien produit essentiellement des aéronefs aux trois échelles classiques: 1/72, 1/48 et 1/32.
    Ces avions et autres engins volants sont les oubliés du commerce maquettiste: appareils de la Première Guerre, de la Deuxième, contemporains, ainsi que des air-liners et gros porteurs (1/144).

    On trouve également des blindés et véhicules militaires (1/72 et 1/35).
    Tous ont en commun de sortir des sentiers battus.
    Vous en saurez beaucoup plus sur le site de ce fabricant:
    http://rodenkits.com/

    Tout le monde, je crois, connait le SPAD:
    Le box-art est remarquable, avec un bon rendu des couleurs, à savoir arrière du fuselage et voilures revêtu d'enduit vernis laissant à la toile sa teinte naturelle, et partie avant en beige jaune. A dire vrai cette couleur est difficile à qualifier.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000113

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000110

    Il s'agit du SPAD de Guynemer visible au Musée de l'Air

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Img_3710

    après être passé aux Invalides:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Christ10


    Après examen et mesures, les dimensions sont parfaites.
    Le moulage est très bon; on ne peut pas en dire autant de mes photos...a099
    Les pièces sont très fines, à dégrapper délicatement:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000116

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000111

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000115

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000112

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000114

    La notice est précise:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000211

    Les pièces à ne pas utiliser laissent présager de l'apparition d'un SPAD XII (le "Pétadou" de Guynemer) à moteur-canon, probablement aussi d'un SPAD XIII.

    Ici nous avons le choix entre trois décorations:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000210

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000117

    Quelques instruments sont prévus, mais bofffffffff....

    Toujours au 1/32, je vous présenterai le même SPAD mais dans des livrées différentes.

    Bonne nuit!

    Amitiés SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2483729392

    Jean-Noël
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par parellum Dim 30 Avr 2017 - 10:52

    a009d

    Je te sais féru d'Histoire, Jean-Noël, aussi me permettrai-je de te présenter cette page présentant le Spad 7 C1:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Spad10

    Elle est tirée du manuel de mai 1918 délivré aux aviateurs de l'époque, dont mon grand-oncle faisait partie, pour identifier les appareils alliés et ennemis (j'avais publié un sujet su ce livret https://www.leradoubduponant.com/t2950-aviateur-en-1918) :

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Spad110

    Très Amicalement
    Patrick


    Dernière édition par parellum le Dim 30 Avr 2017 - 11:23, édité 1 fois
    Tournesol
    Second Maître
    Second Maître

    Tournesol

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Tournesol Dim 30 Avr 2017 - 10:58

    a009 ...

    voilà qui est très intéressant.... a20f

    a170  pour ces infos et le lien qui vont m'être très utile...

    il y a u ne série de Bande dessinée intitulée "Le pilote à l'Edelweiss".....
    une très bonne série de trois albums...les dessins sont superbes et le scénario est excellent...
    çà se passe durant la première guerre mondiale....
    si tu ne connais pas, je te les conseille vivement...

    j'ai dans l'idée de faire deux avions issus de cette série d'albums...

    il y a le Spad VII...
    enfin, je crois....

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Pilote11

    j'aimerais le faire dans sa livrée (dans la BD) en bleu-blanc-rouge....

    et le Fokker D.VII dans la livrée noire avec l'édelweiss...

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Pilote10

    je vais suivre ton montage avec grand intérêt....

    a010
    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par ad'hoc Mer 3 Mai 2017 - 22:48

    Bien le bonsoir à tous,

    Merci mon cher Patrick pour le rappel de ce petit ouvrage précieux.
    Excellente idée que d'en avoir mis le lien! Sans systématiser, on pourrait en faire usage plus souvent; cela éviterait des recherches pas toujours faciles (pour moi en tout cas) et permettrait de rappeler des sujets pertinents.

    J'ai bien noté les différences entre SPAD VII et SPAD XIII.

    En fait, à propos des ailes, si effectivement les premiers S.XIII furent dotés de saumons fortement arrondis pour améliorer la maniabilité en roulis, cette modification fut rapidement abandonnée, car elle ne procurait aucun gain notable et compliquait la fabrication.
    Les arrondis d'extrémité furent donc complétés par des feuilles de CTP pour rétablir un saumon quasiment droit; les appareils suivants eurent des ailes de construction classique (type S.VII) avec cependant une envergure allongée de 45 cm environ.

    Il n'est pas toujours facile sur des photos dont on ne connait pas la date de distinguer un S.VII d'un S.XIII.
    Les différences les plus visibles sont donc l'envergure agrandie, le moteur qui a nécessité un allongement du fuselage et des capotages plus volumineux avec toutefois des protubérances plus discrètes, les ouïes des panneaux latéraux, le pare-brise moins enveloppant sur le XIII et surtout la présence de 2 mitrailleuses.

    Heureusement, le "S" du gouvernail est quelquefois suivi de XIII.

    Mon cher Michel Tryphon, je connais de nom la BD dont tu présentes de superbes dessins mais je ne l'ai pas lue.
    Cela m'a l'air très alléchant.
    A propos des deux SPAD, il s'agit à priori d'un VII et d'un XIII.
    Une chose est certaine: ils appartiennent aux Groupe des Cigognes (si c'est pas une fine observation ça!...).
    Le SPAD du 1er plan porte la cigogne dite de "Fonck" et la bande d'identification rouge et blanche destinée à l'artillerie. C'est sans doute un VII (pare-brise et capot)
    Celui du 2ème plan porte la cigogne dite de "Guynemer" sur un fuselage peint à "la Navarre".
    Sans doute un XIII.

    Sur la couverture, nous avons bien sûr quatre Fokker D.VII (D pour Doppeldecker = biplan).
    Le premier est celui qui donne son titre à la BD (déduction imparable).
    Le suivant est celui d'Ernst UDET ( LO: initiales de sa fiancée sur le fuselage).

    Le pilote à l'Edelweiss a réellement existé. Il s'agit d'Otto KISSENBERTH

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Kissen10
    qui a piloté 4 appareils:

    Un Albatross D.V:
    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Albatr10

    Un Pfalz D.III:
    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Pfalz_10

    Un Roland D.VI:
    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Roland10

    L'Edelweiss était l'emblème des troupes de montagnes dans lesquelles Kissenberth avait servi avant de devenir aviateur.

    Le quatrième était un Sopwith Camel contraint de se poser. Porteur des croix allemandes, cet appareil n'était pas décoré de la fleur des sommets.
    Kissenberth l'utilisa en combat mais fut victime d'un atterrissage terminé en crash.
    Il reprendra l'air et finira la guerre avec 20 victoires homologuées.
    En 1919 il se tue dans un accident d'alpinisme (26 ans).

    Comme annoncé, je reviendrai sur le SPAD VII.
    J'espère que ma prose n'est pas trop "rasoir"   a061

    Amitiés   SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2483729392

    Jean-Noël
    Glénans
    Capitaine de Vaisseau
    Capitaine de Vaisseau

    Glénans

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Glénans Jeu 4 Mai 2017 - 0:55

    Bonsoir ou plutôt Bonjour Jean-Noël,

    Non pas du tout , ton dossier est fort intéressant et je t'avoue humblement, que je ne connaissais rien de ces différents type de "Spad" même si je sais qui était "Georges Guynemer" et "René Fonck" (dit l'as des as).

    Les dossiers de Patrick (Parellum) et de Michel (Tournesol) complètent bien ton dossier.

    Personnellement étant très BDphile (environ 1000 BD dans mes bibliothèques), je vais craquer et acheter surement cette BD sur le "Pilote à l'Edelweiss" !

    Continue à nous informer sur ce sujet.

    Je vais donc suivre avec beaucoup de plaisir la construction de ton Spad VII qui sera surement très bien construit et fignolé !

    A très bientôt.

    Bonne nuit ou bonne journée.
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Stearghall Jeu 4 Mai 2017 - 11:38

    a012

    Outch ... alors là j'en reste bouche bée a023

    Superbe dossier ... du pur "ad'hoc" a20f avec une bonne émulation qui apporte une remarquable suite d'enrichissements.  

    C'est vraiment très plaisant et hautement intéressant de pouvoir apprécier pareil contenu a126

    Un gros merci pour ce superbe partage Jean-Noël, sans oublier Patrick et Michel et tous ceux qui participent aux échanges .
    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par ad'hoc Jeu 4 Mai 2017 - 13:38

    Bien le bonjour à tous,

    Merci Bertrand et Philippe pour vos compliments mais vous êtes bien trop élogieux et ma grande modestie va beaucoup souffrir... a099

    En ce qui concerne le futur montage de mon SPAD, il vous faudra quand même patienter un peu.
    Avant de m'y frotter, j'ai en effet besoin de me "refaire" les doigts avec une maquette plus simple.

    Aussi ce sera peut-être un Fokker F.1, l'un des trois prototypes du Dr.1, avec la déco de Werner VOSS, qui a l'avantage de n'avoir que peu de haubans.
    Ou peut-être le SPAD XIII de Revell au 1/28ème, avec la déco très élaborée de l'appareil du Cne Robert SOUBIRAN du 103rd Aero Squadron.
    Dans ce dernier cas évidemment il va falloir "jouer de la ficelle", mais bon on verra.
    Et n'oublions pas:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 11054510

    Amitiés SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2483729392

    Jean-Noël



    Tournesol
    Second Maître
    Second Maître

    Tournesol

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Tournesol Jeu 4 Mai 2017 - 19:18

    a009 ...

    a170  beaucoup pour toutes ces précisions Jean-Noël....
    c'est passionnant....

    j'ai un ami anglais qui m'a procuré çà :

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Img_0010

    un petit aperçu du contenu....

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Img_0011

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Img_0012

    pas terrible mes scannes.... SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2672508421
    j'essayerais d'en faire de meilleurs plus tard....

    malheureusement ce livre n'est plus disponible....
    mais peut être en "occasion"...

    j'ai aussi un petit lien qui pourrait t'intéressé.... 0013j

    http://www.wingnutwings.com/ww/

    au cas où voici le lien de l'éditeur du livre....

    http://www.mengafvmodeller.com/

    a010
    Tournesol
    Second Maître
    Second Maître

    Tournesol

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Tournesol Jeu 4 Mai 2017 - 19:45

    a009 ...

    j'oubliais Bertrand.... SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 936074949

    au sujet de la série de "le pilote à l'Edelweiss"...
    il est composé de trois albums....
    il existe aussi une intégrale :

    http://livre.fnac.com/a6951232/Le-pilote-a-l-edelweiss-Edition-anniversaire-Le-pilote-a-l-Edelweiss-Romain-Hugault#st=Pilote%20%C3%A0%20l'edel&ct=&t=p

    si tu aimes cette série, Romain Hugault (dessin),et Yann (scénario) ont crée d'autres séries tout aussi exceptionnelles....
    l'une se passe durant la seconde guerre mondiale sur le front de l'Est : "le grand duc"....
    et l'autre toujours durant la seconde guerre mondiale : "Angel Wings"....
    ces deux séries sont aussi composées de trois albums....

    bonne lecture....
    a010
    Glénans
    Capitaine de Vaisseau
    Capitaine de Vaisseau

    Glénans

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Glénans Jeu 4 Mai 2017 - 19:50

    Bonsoir Michel,

    Sympa de me donner ces informations. Je vais étudier la question et éventuellement passer chez mon libraire BD : "Album" à Paris ou aller à la "FNAC" toujours à Paris.

    A très bientôt.

    Bonne soirée.
    Tournesol
    Second Maître
    Second Maître

    Tournesol

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Tournesol Jeu 4 Mai 2017 - 20:00

    a009 Bertrand...

    je t'en prie, c'est avec plaisir .... a020
    a010
    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par ad'hoc Lun 22 Mai 2017 - 11:38

    Bien le bonjour à tous,

    Grand merci pour vos appréciations et apports!!!  a170  
    Merci également pour les liens tout à fait alléchants!
    Je suis également bédéphile et, me disais-je, comme nous ne sommes certainement pas les seuls, il serait peut-être intéressant d'ouvrir un sujet. A vous de voir.
    ---------------------------------------------------------------

    Avant d'en venir à la seconde boîte du SPAD VII, je reviens un instant sur l'appareil de Guynemer.
    Il s'agit du n°254 équipé du moteur Hispano-Suiza de 182cv lui permettant une vitesse maxi de 190-200km/h et un taux de montée étonnant.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Hispan10

    L'as avait ajouté un appareil photo sur le capot pour étudier la trajectoire de ces balles.
    A son bord, il a obtenu 19 victoires.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Spad7_10

    C'est cet avion que rencontra un matin de juin 1917 un jeune as allemand (5 ou 6 victoires à ce moment), Ernst UDET.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Ernst_10
    BUNDESARCHIV

    Avec son Albatross, il était parti vers des ballons français d'observation, mission la plus dangereuse qui soit. Il remarqua beaucoup plus bas un avion ennemi qu'il ne put identifier.
    Puis un deuxième plus proche. Voilà de quoi faire! pensa-t'il avec une certaine excitation.
    Jusqu'à ce qu'il réalise que le second appareil l'avait pris pour cible et grimpait rapidement à sa rencontre; de chasseur il était devenu proie.
    Il reconnut un SPAD qui fonçait sur lui l'encadrant de balles.
    Après plusieurs passes, les deux chasseurs se croisèrent si près que UDET put lire "Vieux Charles" sur le flanc de l'avion adverse. GUYNEMER! Connu, respecté et redouté des Allemands (42 victoires à ce moment)

    Et UDET pensa que cela risquait bien d'être son dernier combat.
    Fin pilote, il employa toute sa science de la voltige pour se mettre en position favorable. Peine perdue! Guynemer semblait deviner ses manœuvres et les devancer.
    Le combat dura 8 minutes pendant lesquelles les deux pilotes enchaînèrent toutes les figures possibles pour se placer favorablement.
    Et à chaque fois que UDET tardait à faire une évasive, une grêle de balles frappait l'Albatross.
    Une fraction de seconde, le SPAD passa devant son adversaire; pression sur la détente: rien!
    UDET se mit à taper sur ses mitrailleuses enrayées mais sans résultat.
    Et le SPAD revenait sur lui, le capot éclairé par le départ des balles.
    UDET dut se rendre à l'évidence: il était perdu.
    Alors, lâchant les commandes, il se remit à cogner de toutes ses forces sur les armes.
    Le SPAD le frôla à nouveau puis, après un retournement, revint face à UDET sans tirer et passa sur le dos.
    GUYNEMER fit un grand geste amical à son adversaire et piqua vers ses lignes.

    UDET allait devenir le deuxième as allemand avec 62 victoires et il se souviendrait toujours de cette rencontre et du geste de GUYNEMER.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Bundes10

    Après la guerre, des gerbes de fleurs furent déposées par des pilotes allemands sur le lieu présumé où disparut l'as français (53 victoires et 34 non homologués).
    On connait la suite de la vie d'Ernst UDET jusqu'à son suicide en 1941.
    Cet épisode inspira le film "The Great Waldo Pepper", en Français "La Kermesse des Aigles"

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN The-gr10

    -------------------------------------------------------------------

    Si vous souhaitez réaliser la monture de Guynemer avec la bande des As (bleu à l'avant), il s'agira du SPAD VII n°113.
    La cigogne (*) est identique mais la graphie du "2"rouge et de "Vieux Charles" est différente:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Portra10

    De plus le 113 n'est pas orné du triangle noir (ou bleu foncé) qui va de l'appui-tête au pied de dérive.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Spad_c10
    Le SPAD 254 dans la cour des Invalides en 1987 avant restauration.  Musée de l'Armée

    Vous pouvez ainsi comparer les différences de marquages.
    Noter que ce ne sont pas les seuls S.VII utilisés par GUYNEMER puisqu'il a été abattu sept fois, dont une par la DCA française...

    A très bientôt!

    Amitiés SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2483729392

    Jean-Noël

    (*) La Cigogne était le symbole de l'Alsace à libérer
    Tournesol
    Second Maître
    Second Maître

    Tournesol

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Tournesol Lun 22 Mai 2017 - 19:23

    a009 ...

    ce fut une lecture passionnante..... a021
    très bien écrit et très bien illustré...

    a170  Jean-Noël....

    quant au sujet destiné à la BD, je ne peux qu'approuver....
    si nos administrateurs sont d'accord, ils pourraient peut être nous en ouvrir un .... a099

    a010
    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par ad'hoc Ven 2 Juin 2017 - 11:45

    Bien le bonjour à tous,

    Merci pour vos contributions et appréciations!

    Avec retard, et pour cause (j'ai flingué mon brouillon par maladresse alors que je m'apprêtais à le publier...), voici donc la seconde boîte RODEN consacrée au SPAD VII.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN P1000122

    Trois décorations hautes en couleurs sont proposées pour représenter la monture de pilotes américains ayant servi dans l'Escadrille LA FAYETTE puis dans des unités américaines.
    Une petite erreur sur le box-art: il ne s'agit pas de l'U.S.A.A.F mais de l'U.S.A.A.S pour United States Army Air Service.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Dycos_11

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Numyri12

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Decals11

    On retrouve les mêmes pièces très fines. Encore une fois dégrappage prudent, avec des doigts de fée si possible.
    Les gouvernes sont découpées pour une présentation plus "dynamique" comme on dit.
    Le poste de pilotage est complet, n'y manque que le harnais.
    Bien sûr l'échelle permet de détailler à loisir avec les boîtes à scratch et à rabiot. Avec une attention pour le tableau de bord plutôt succinct:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Tablea10
    National Museum USAF

    La mitrailleuse est bien représentée; on pourra ajouter une mire.
    Le moteur et son bâti sont très détaillés; le choix des capots permet de présenter l'appareil en maintenance ou en "tenue été", avec grillage sur les cadres inférieurs.
    Pour ce grillage, du filet moustiquaire fera l'affaire.
    Certains de ces capots étaient modifiés voire supprimés en unité, les problèmes de refroidissement étant récurrents sur le moteur. Selon le modèle choisi, il conviendra de s'assurer de la configuration de l'appareil original. On n'échappera pas à l'ouverture des multiples ouïes, certaines pouvant être toutefois figurées en trompe-l’œil.

    Sur les 5 types d'hélice montée sur les SPAD, deux sont fournis: une Galia et une Eclair (dessinée par un jeune ingénieur, Marcel BLOCH). C'est cette dernière que l'on choisira; sur la grappe c'est la plus longue des deux (choix valable également pour les 3 appareils de la 1ère boîte, ce que j'ai omis de préciser)
    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Helice10
    Outre l'hélice Eclair, on remarque les capots démontés. C'est le premier à l'avant, à l'aplomb de la sortie d'échappement, qui est souvent enlevé ou remplacé par un cadre grillagé.

    Petit + dans cette boîte: la possibilité de représenter la version reconnaissance-photo, les pièces figurant l'appareil étant fournies sur une grappe, ainsi qu'une minuscule feuille transparente à placer sur le flanc du fuselage. L'emplacement suggéré par la notice me semble d'ailleurs erroné, les photos montrent une position sur le côté de l'habitacle, permettant au pilote d'opérer. De toute façon, au vu des décorations proposées, les pièces concernées iront dans la boîte à rabiot. D'autant que cette version nécessitait un pare-brise de taille réduite non fourni pour dégager la vue du pilote et intervenir sur la mitrailleuse en cas de besoin.

    Question pare-brise justement, dommage: RODEN n'a pas respecté l'asymétrie de cette pièce, particularité provoquée par la mitrailleuse montée juste à droite de l'axe longitudinal de l'avion. Il doit être possible de rectifier à la chaleur.
    Si l'on choisit une autre déco que celles fournies, on veillera là encore à se documenter sur l'original car beaucoup de petites modifications étaient réalisées sur le terrain.

    Voilà pour aujourd'hui; à venir le portrait des trois pilotes et plus (je suis incorrigible.........)

    Amitiés  SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2483729392

    Jean-Noël
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Marco la frite Dim 23 Juil 2017 - 14:01

    Salut les Potos   a009  a009a  a009b  a009c  a009d  a238
    Merci pour toute cette doc  a20c  a20c  a20c
    Merci aussi JN pour tes infos sur Roden  a021  a021  a021
    j'avais loupé tes posts  SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2672508421  SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2672508421  SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2672508421
    maintenant c'est réparé  a001  a001  a001

    notre forum est super
    et ses membres des gars super sympa
    qui fouillent
    recherchent
    complètent
    triturent les infos
    dans tous les sens pour nous faire plaisir
    et nous apporter vraiment de superbes documentations
    Bravo à tous  a027  a027  a027
    Marco
    polchen57
    Major
    Major

    polchen57

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par polchen57 Dim 23 Juil 2017 - 16:07

    a013
    Comme Marco merci pour toute cette doc..........
    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par ad'hoc Dim 5 Nov 2017 - 21:30

    Bien le bonjour à tous,

    Comme annoncé, voici les biographies des trois pilotes dont les montures sont réalisables avec cette boite.

    Le box-art représente le SPAD VII de Paul Franck BAER natif de Fort Wayne, Indiana, (29.01.1894).

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Paul_f10

    Qu'a t'il donc de particulier ce pilote?

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Paul_b10

    Après son apprentissage, il devient mécanicien automobile chez Cadillac à Detroit jusqu'en 1916.
    Mais au bout de quatre ans dans le cambouis, la vie est devenue plutôt monotone. Voir du pays, voyager, ah oui!
    L'Army recrute, une aubaine. Et le voilà affecté dans le train des équipages de l'armée du Général PERSHING

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Baer_c10

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Les-mi10

    qui a monté une expédition punitive contre les troupes de Pancho VILLA:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 000b-p10

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN S-l10010

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Curtis10

    Notre mécano a sans doute été séduit par la poignée de CURTISS qui assurent la reconnaissance, les liaisons et les bombardements.
    A l'entrée en guerre des Etats-Unis contre l'Allemagne, le "Lafayette Flying Corps" cherche des volontaires pour la France. Il n'hésite pas longtemps.
    Les aviateurs américains n'ont alors plus l'obligation de passer par la Légion mais ils doivent cependant apprendre le Français.
    Après sa formation, il est affecté en août 1917 à l'escadrille SPA 80 où il reste jusqu'en janvier 1918 quand enfin il peut intégrer la N124, la fameuse "Escadrille Lafayette".
    Son visage poupin exprime une réelle gentillesse; sa timidité cache une volonté et une rigueur vite reconnues et appréciées de ses homologues et de ses chefs.
    De plus il est le seul jeune pilote à n'avoir eu aucun accident ni blessure.
    Le mois suivant est créé le 103rd Aero Squadron qui reprend les traditions de la N124, ses pilotes et ses avions, et se voit attribuer des SPAD XIII en complément des SPAD VII.

    Les combats sont féroces au sol et dans les airs. En effet, suite à l'armistice conclu avec la Russie, les Allemands disposent de nombreuses divisions qu'ils lancent dans l'offensive des Flandres.
    C'est le 11 mars 1918 qu'un Albatros fait les frais de l'habileté de BAER.
    Dès lors en deux mois et demi, il enchaîne victoire sur victoire: 9 homologuées (dont 2 en collaboration) et 7 probables (obtenues au-dessus des lignes allemandes) d'abord sur son SPAD VII  puis sur SPAD XIII aux couleurs du 103rd, comme celui du Cne Soubiran:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 103rd_10

    Le 21 mai 1918, avec le Lt Wilcox il attaque une formation de six Albatros et en abat un.
    Le lendemain, la météo n'est pas fameuse, nuages gris, pluie, mais n'empêche pas la première mission du matin; vers 9h, le 1st Lieutenant mène une patrouille de cinq SPAD (les 1st Lieutenants Wilcox, Giroux, Turnure et Dugan) sur les lignes ennemies aux environs d'Armentières.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 008_ar10

    A 5000 mètres au-dessus d'Armentières, entre les nuages, les pilotes repèrent cinq Albatros environ 1000 mètres plus bas.
    Coup d’œil circulaire, signes de la main, bref battement d'ailes et Baer, flanqué de Giroux comme ailier, plonge sans hésitation et abat un Allemand.
    Mais plus haut trois autres Albatros ont fait leur apparition et tentent de les coiffer. Baer Et Giroux grimpent brutalement tandis que les trois autres SPAD foncent à leur tour.
    En un instant c'est la mêlée générale, les mitrailleuses crachent. Le SPAD de Giroux se cabre soudain puis tombe en fumant.
    Les trois autres Américains bataillent pour éloigner les Albatros et voient l'appareil de Baer piquer à pleine vitesse poursuivi par deux ennemis.
    Ils n'ont guère de doute sur la manœuvre: le SPAD XIII, capable d'atteindre 400 km/h en piqué, n'aura aucun mal à semer ses poursuivants.
    Ils savent aussi que si la structure du SPAD encaisse une telle accélération, l'entoilage est rapidement épluché par la vitesse. Mais ils ont confiance en la maîtrise de leur chef de patrouille.
    Soudain plus personne dans le ciel. Aussi, ayant repris de l'altitude, les trois SPAD cerclent en essayant de distinguer au sol les traces du combat. Rien.
    Bientôt à cours de carburant, les trois appareils doivent regagner les lignes alliées, leurs pilotes persuadés que BAER va les rejoindre.

    Leur espoir sera vite déçu. Ni Giroux, ni Baer ne réapparaitront.
    Au cours du combat, Paul tente de dégager Giroux mais des rafales labourent les flancs de son appareil, sectionnant des câbles de commandes et, bien involontairement, il voit soudain la terre occuper tout son pare-brise.
    Plus de 3000 mètres de chute. Mais le SPAD s'est redressé, moteur probablement étouffé, percute un bouquet d'arbres qui le freinent puis, après une série de culbutes, finit par se vautrer dans la boue, près de Laventie.
         
    Des fantassins allemands accourent et, voyant le pilote inanimé, le croient mort et l'extraient sans ménagement des débris.
    Miracle, BAER est évanoui et choqué mais il a seulement une jambe cassée et pas mal de plaies et bosses.
    Les deux Albatros contre lesquels il vient de combattre passent en rase-motte puis l'un d'un se pose, et son pilote le fait évacuer vers un hôpital militaire.
    Ses vainqueurs lui rendent visite à plusieurs reprises, notamment le Gefreiter DEBERITZ qui pense l'avoir touché sans en être certain.

    Après la convalescence, la prison dans le nord de l'Allemagne.
    Baer tombe sur un officier qui, furieux de voir les décorations sur sa vareuse, lui arrache sa Croix de guerre puis le fait tabasser.
    Peu après, il tente de s'évader avec deux aviateurs anglais, mais ils sont rapidement repris. Nouveau passage à tabac. Surveillé de près, il devra attendre la fin de la guerre pour recouvrer la liberté.

    Les chasseurs allemands qu'ils ont rencontrés ce jour-là sont les Albatros de la Jasta18, surnommés les "Red Noses" à cause de leur fuselage coloré en rouge et blanc:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN August10
    Le commandant RABEN qui a fait peindre un corbeau devenu l'insigne de la Jasta18; l'étoile à trois branches est le logo de Mercedes.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Emblem10
    Chaque pilote ajoute sa note personnelle à son appareil.

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Jasta110
    Les appareils de la J18 à Faches-Thumesnil; le Fokker DrI est le mulet de RABEN

    Cette Jasta est considérée comme une unité d'élite et, en quelques semaines, elle est devenue l'adversaire "privilégié" des Américains, en particulier du 103rd Aero Squadron.
    Si les landseren allemands ont tendance à prendre les soldats américains pour des rigolos, les aviateurs respectent leurs adversaires américains dont ils éprouvent quotidiennement la combativité et l'habileté.

    ----------------------------------------------------------------------

    Pour ceux qui seraient tentés par la réalisation de ces appareils:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Jasta111

    Il s'agit du box-art de la boite Eduard: Franck LUKE aux prises avec le DVII de Gunther von BÜREN.

    --------------------------------------------------------------------------
    Tout cela est bien beau, allez-vous me dire, mais rien de vraiment exceptionnel chez BAER.
    Inconnu en France, célèbre aux Etats-Unis, il est le PREMIER AS DE L'HISTOIRE DE LA CHASSE AMERICAINE.
    Il a, en effet, obtenu toutes ses victoires dans une escadrille américaine sous commandement américain.

    A venir: suite et fin de la carrière de BAER, évocation rapide de celle de LUFBERY à qui j'espère consacrer un récit par ailleurs, et enfin le jeune TURNURE.

    En attendant, bonne lecture (j'espère)

    Amitiés  SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2483729392

    Jean-Noël
    Glénans
    Capitaine de Vaisseau
    Capitaine de Vaisseau

    Glénans

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Glénans Dim 5 Nov 2017 - 22:09

    Bonsoir Jean-Noël,

    Merci beaucoup pour ce sujet historique de cette première guerre mondiale. je connaissait de nom ce pilote "Paul Baer", mais n'avais pas été très loin dans mes recherches. je ne savais pas qu'il était américain et surtout un As de l'aviation.

    Je suis donc enchanté d'avoir eu toutes ces informations.

    A très bientôt pour la suite.

    Bonne nuit.


    Dernière édition par Glénans le Lun 6 Nov 2017 - 9:23, édité 1 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Stearghall Lun 6 Nov 2017 - 8:28

    a012

    Quel travail remarquable Jean-Noël, la digne suite de ce sujet magistralement commencé !!!

    J'en ai profité pour relire "la rencontre" Udet/Guynemer,
    ne pas abattre l'adversaire alors qu'il est en grande difficulté ... je trouve ce "geste "héroïque" !
    Les grandes guerres ont également forgées de grands hommes !

    Ces faits sont souvent très surprenants, chargés de sentiments tout autant distincts que confus ...
    Superbe récit !!!

    Encore ... encore ... encore a020

    a170
    triskell
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    triskell

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par triskell Lun 6 Nov 2017 - 15:10

    papy Boyington ne tirait pas toujours sur Harachi dit bol de riz a013

    Merci excellent sujet Jean Noël
    polchen57
    Major
    Major

    polchen57

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par polchen57 Lun 6 Nov 2017 - 15:50

    Jean-Noël a013 Quel magnifique travail
    Un très bon sujet super bien raconté et documenté a170
    a20f a026a
    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par ad'hoc Lun 6 Nov 2017 - 20:20

    Bien le bonjour à tous,

    Grand merci pour vos appréciations!!! a170

    Pour ce qui est des gestes héroïques, effectivement il y en eut beaucoup, et des deux côtés.
    Un pilote allemand largua un jour sur une base française un message lesté qui disait (je cite de mémoire): "La guerre est déjà une chose horrible, alors si on pouvait éviter de se tirer dessus..."

    Dans les mémoires d'un pilote français, on trouve cette phrase qui résume l'absurdité de la guerre:
    "On s'estimait et on se combattait; on s'admirait et on se tuait"

    Il ne faut pas oublier en effet que le but était de surprendre et de tirer l'adversaire avant qu'il puisse réagir.
    C'est pour cela qu'en général, des deux côtés, les pilotes appréciaient peu les qualificatifs dithyrambiques dont la presse les affublait: "archanges, chevaliers du Ciel, etc...", reconnaissant toutefois que c'était plutôt flatteur et agréable. Ils savaient qu'il fallait des héros à admirer... Mais les cadavres disloqués des copains ou des ennemis, ce quotidien-là n'avait rien de chevaleresque.

    Pour Michel Tournesol, j'ai mal observé l'image des deux SPAD de la Bd.
    Le SPAD au 1er plan est celui du capitaine SHIGENO de la SPA26:

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN Cne_sh10

    "Makadori" était le prénom de sa première épouse. On distingue bien le trèfle vert et la cigogne, insigne personnel du capitaine, que la SPA26 allait prendre comme emblème. Pour ma part, je pense que SHIGENO pensait plutôt à une grue japonaise, grand oiseau vénéré car symbole de pureté et d'éternité.

    Cela dit, si vous avez des infos, je suis preneur.
    Pour l'heure, j'attends des précisions de la part de vieux amis américains à propos du parcours de certains pilotes.

    Voilà, voilà,

    Amitiés SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 2483729392

    Jean-Noël
    Tournesol
    Second Maître
    Second Maître

    Tournesol

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par Tournesol Lun 6 Nov 2017 - 20:50

    a009 Jean-Noël....

    a170 beaucoup pour ces précisions....

    ah quelles lectures que tu nous offrent là...
    c'est très passionnant et très instructif.....

    a170 beaucoup pour cela aussi....

    a010
    polchen57
    Major
    Major

    polchen57

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par polchen57 Lun 6 Nov 2017 - 21:08

    Coucou Jean-Noël  a013
    A visiter

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN 1509999199

    http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/aviation-1914-1918/cigognes-capitaine-bernard-sujet_3248_1.htm
    .......................................................
    ou
    .......................................................
    http://pages14-18.mesdiscussions.net/forum1.php
    polchen57
    Major
    Major

    polchen57

    SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN EmptyID du message --> Re: SPAD VII C1 au 1/32° de RODEN

    Message par polchen57 Mar 7 Nov 2017 - 15:51

    Contenu sponsorisé